Merc. 12 Juin à 19h au Théâtre

Restitution des ateliers de pratique théâtrale enfants proposés par Florie Guerrero-Abras, de la Compagnie Les Grisettes.

 

Atelier des 7-9 ans : Lampédurêve de Aurélie Namur

Avec Jeanne Bourniquel, Matis Aze, Faustine Clementz, Eva Clementz, Soa Coradel, Emma Guiffard, Lena Leberon, Eva Lefrançois, Nina Roure, Joris Salager, Sandro Sanchez et Estelle Secondy.

« Derrière la barque, devant la barque, le silence, et la mer. Et les lampes torches. Lampe du rêve. Lampédurêve. La terre. Lampédurêve. La vie sur terre. »

Des enfants, dans une petite école à proximité d’une base militaire jouent à la guerre, aux avions de chasse, à la marelle, font des batailles de neiges. Un jour entre dans leur classe, Jihanne, enfant d’un autre pays, arrivée là au terme d’un long voyage. Elle va bousculer l’équilibre de la classe et les questions naissent…

 

Atelier des 10-13 ans : Les petites filles de Marion Pellissier

Avec Louis Albert, Lily Bacelli, Shanna Bueno, Iris Das Neves, Elia Ferrand, Anaïs Gouzin, Marilou Hodee, Oumy Niang, Meyline Padovani, Mayssane Rezzougui, Lalie Vignais, Clara Vignais et Marilou Wassenaar.

 « Rosetta au public_ Ne partez pas. Ne partez pas s’il vous plait. Vous m’entendez ? S’il vous plait. Je n’ai pas le droit de vous parler. Je… j’ai pas le droit mais je dois vous dire qu’il faut que vous restiez. Il faut… Il faudrait. »

Douze personnes vivent ensemble dans un lieu qu’on ne saurait définir. Il n’y a pas de quatrième mur, ils savent que le public est là, qu’il les regarde, les surveille. Il est là durant « les journées des visiteurs » pour observer les jeunes gens. Leur comportement est donc toujours un peu étrange, un peu faussé. Ils sont en permanente représentation. Ils s’observent aussi entres eux, il ne faut pas tricher, ne pas se mettre en avant plus qu’un autre. Dans ce grand jeu de masques, ces jeunes gens, vont s’écorcher à vouloir racheter leur place dans la société.

 

« Cette année, nous avons choisi, avec les deux groupes, d’aborder des sujets d’actualité.

Avec « Lampédurêve », la question des migrants, du destin de ceux qui fuient et laissent derrière eux leur vie et leur pays. Avec « Les petites filles », la question de la séparation de l’intime et du public, du regard de l’autre mais aussi celle d’une société sous surveillance où le groupe devient juge du sort de l’individu.

A travers ces deux textes, nous avons aussi voulu travailler sur une langue. La parole, le regard de deux autrices contemporaines, vivant dans la région, et qui ont suivi avec intérêt le processus de création avec les enfants.

Parce que le théâtre n’est pas que l’affaire d’hommes illustres… et morts ! C’est la question même du rôle du théâtre que nous nous sommes posés avec les enfants, le théâtre comme miroir de la cité et comme outil de réflexion. » Florie Guerrero-Abras

Ateliers théâtre enfants/ados

mercredi 12 juin à 19h

Clermont l'Hérault, au Théâtre

Tout public

Entrée libre