La biographie d’Emmanuel Venet présente deux faces : d’une part un cursus médical linéaire (il est psychiatre à l’hôpital du Vinatier depuis 1989), d’autre part un travail littéraire en zigzags, discret.

Parmi ses écrits professionnels, La Légende de saint Jean l’Hospitalier paru dans Trente ans de psychiatrie lyonnaise (Césura-Lyon, 1991). Sur le plan littéraire, un récit, Portrait de fleuve, paru en 1991 chez Gallimard. Puis, chez Verdier, un recueil de textes courts, Précis de médecine imaginaire en 2005 et Rien en 2013.

Dans son dernier roman, Marcher droit, tourner en rond, paru aux Éditions Verdier en 2016, le narrateur, un autiste de 45 ans, ne supporte ni les mensonges ni les approximations. Il aime que toutes les vérités soient dites, même pendant l’enterrement de sa grand-mère. Souvent incompris des autres, cet homme timide et solitaire se passionne pour le Scrabble, les catastrophes aériennes ou les listes apprises par coeur. En parallèle, il aimerait conquérir Sophie Sylvestre, une ancienne camarade devenue comédienne. Mais il ne possède pas les conventions et multiplie les maladresses…

 

*Venez avec quelque chose à partager pour le buffet

EMMANUEL VENET

jeudi 08 novembre à 19H

Fontès, Médiathèque

Gratuit*