Ils sont essentiellement circassiens, ils ont le goût du jeu, du risque et de la mise en scène. Partant des danses populaires, ils utiliseront leurs capacités acrobatiques pour mieux les détourner. Avec humour, un esprit de dérision et de partage, leurs chorégraphies feront souffler un vent de folie sur les structures codifiées des rondos, bourrées et autres polkas.

Mais En attendant le grand soir n’est pas qu’un spectacle, c’est aussi un bal. Sans être didactiques mais à l’aide de codes simples, ils invitent donc le public à entrer dans le (doux) vertige de la danse et à réinventer la fête avec eux.
Quand l’acrobatie permet de sublimer quelques instants, le bal et la danse sont un prétexte à faire corps avec les gens.

Alternant petits instants spectaculaires et grands moments de liesse, En attendant le grand soir permet de célébrer notre joie d’être vivant.

Spectacle accueilli avec la Verrerie d’Alès, Pôle national cirque Occitanie, dans le cadre de Temps de Cirques, et des Scènes associées en Coeur d’Hérault


SILLON PROLONGEAIT LA SOIRÉE ?!
Avant et après le spectacle, buvette et restauration sur place.

En attendant le grand soir

Création 2020

Compagnie Le doux supplice

Le cirque s’invite au bal

vendredi 29 mai à 20h30

Lodève, Place Francis Morand

1h10

Dès 8 ans

Tarifs 10€ / 5€

Avec  ..................................................

Boris Arquier , Marianna Boldini, Pierre-Jean Bréaud, Laetitia Couasnon, Fred Escurat, Tom Gaubig, Guillaume Groulard, Pablo Monedero dit Otto et Alex Fournier

Régisseur ..................................................

Hervé Lacote

Administratrice de production ..................................................

Camille Rault-Verprey

Crédit photo ..................................................

Pierre RIGO