Cette création souhaite interroger la place de l’enfant dans l’espace public. Où sont les enfants dans l’espace public ? Peuvent-ils jouer librement en dehors des espaces dédiés ? Est-ce facile pour les parents de laisser les enfants évoluer librement dans l’espace public ? Aujourd’hui, quelles sont les histoires que l’on se raconte sur nos
espaces de vie communs ?

Autrefois les contes, les légendes, évoquaient des lieux comme la forêt, la ville ou une contrée voisine. Les histoires nous permettaient de projeter un imaginaire et d’exprimer les peurs et les angoisses, les désirs et les fantasmes liés à ces endroits. Aujourd’hui, qui nous raconte des histoires au quotidien ?

Le spectateur sera invité à vivre une expérience. Il sera question de construire ou de trouver une cachette. Un lieu dans lequel on se raconte des histoires. Un lieu duquel on perçoit le monde extérieur et sur lequel on pose des peurs et des désirs.

Un projet de et mis en scène par Olivier Villanove / Autrice Catherine Verlaguet / Avec Sébastien Genebes, Anne Reinier et Dimitri Rizzello

 

Résidence du 11 au 16 Mars
Avant-dernière résidence d’un projet qui sera créé le 12 mai 2019 au Strapontin à Pont-Scorf (56)
Résidence co-accueillie avec L’Atelline Lieu d’activation art et espace public à Montpellier

*Réservation conseillée

50 mètres, la légende provisoire

Agence de Géographie Affective

Première pression

vendredi 15 mars à 14h30

Aspiran, Rdv devant la Mairie

Gratuit*

Production : Agence de Géographie Affective

Coproduction : Bourse Beaumarchais, SACD - Aide à l’écriture Arts de la rue, Théâtre le Liburnia - Libourne (33), Festival Chahuts - Bordeaux (33), Théâtre le Strapontin - Pont-Scorff (56), Fabrique des arts de la rue Hameka - Louhossoa (64), Le Fourneau - Centre national des arts de la rue et de l’espace public de Bretagne (29) , Le Sillon, scène conventionnée d’intérêt national, art en territoire - Clermont l’Herault (34), L’Atelline – Lieu d’activation art et espace public - Montpellier (34), Fabriques RéUniES - Sur le pont - Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public en Nouvelle-Aquitaine (17), OARA – Offi ce Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, l’IDDAC – Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel – Agence culturelle de la Gironde, La Direction Régionale des Affaires Culturelles – Drac Nouvelle-Aquitaine / En cours : Spedidam, ADAMI, Mairie de Bordeaux

Soutiens : L’Agence de Géographie Affective est soutenue par la Région Nouvelle Aquitaine, le Département de la Gironde et la Ville de Bordeaux