Né à Toulouse, Magyd Cherfi est d’abord connu pour être le parolier et un des chanteurs du groupe Zebda. A partir de 2004, il entame en parallèle une carrière musicale en solo et un parcours d’écrivain en publiant chez Actes Sud Livret de famille (2004) et La Trempe (2007).

Dans son autobiographie romancée, Ma part de Gaulois, parue en 2016, Magyd Cherfi trace les lignes de son enfance. Français d’origine algérienne et kabyle, fils de prolétaires, il revient sur ses 18 ans dans les quartiers nord de Toulouse, l’année du Bac. C’est une première, dans ce quartier où il est mal vu d’être intello.

Poussé par sa mère, qui l’a « balancé chez sœur Marie-Josée, le père Paniel, le toubib, l’épicière, l’instit, des Blancs qui « l’ont adopté », « fait gaulois par les écrivains », il découvre ce que l’école de la République ne lui permettait pas de s’approprier : les mécanismes sociaux, l’oppression des hommes, la maltraitance des femmes, la lutte des classes…

L’entretien sera mené par Gérald de Murcia, responsable de la bibliothèque de Lieuran-Cabrières.

En partenariat avec la Bibliothèque de Clermont l’Hérault.

Venez avec quelque chose à grignoter et à partager !

 

MAGYD CHERFI

jeudi 05 avril à 19h

Clermont l'Hérault, au Théâtre

1h30

Dès 14 ans

Entrée libre, sans réservation