Depuis fin 2017, les bibliothécaires du territoire travaillent ensemble à la constitution du Réseau des bibliothèques du Clermontais : temps de concertation, réunions, échanges, formations… autant de moments qui permettent de rendre visible le Réseau et de proposer une programmation – rencontres d’auteurs, spectacles, ateliers… – dans les bibliothèques mais aussi hors les murs, à destination d’un public toujours plus large ! Consultez notre agenda trimestriel, poussez la porte de nos bibliothèques pour y vivre nos rendez-vous culturels… ou pour y lire aussi ! Très prochainement, un catalogue commun à vos lieux de lecture préférés vous permettra de savoir où se trouve LE livre que vous souhaitez lire. Et se poursuivent les rencontres avec des auteurs, pour Savoir enfin qui nous lisons…

Savoir enfin qui nous lisons*


En collaboration avec Le Sillon, le Réseau des bibliothèques poursuit l’organisation de rencontres avec des auteurs. Dans une bibliothèque ou dans un domaine viticole, autour de petites tables en dégustant un verre de vin, on vous propose d’assister à un échange pour savoir enfin qui nous lisons. Cette année Gérald de Murcia (bibliothèque de Lieuran-Cabrières) et Lucie Ambrosi (coordinatrice du Réseau) mèneront l’entretien avec les écrivains invités et nous feront découvrir une personnalité, un parcours, une vision du monde, un style d’écriture…

Les échanges seront ponctués de lectures par des comédiens et se termineront autour d’un buffet partagé.

Gratuit / Venez avec quelque chose à partager pour le buffet

* Titre inspiré du spectacle Savoir enfin qui nous buvons de Sébastien Barrier, avec son aimable autorisation


Christophe Boltanski
Journaliste, écrivain et chroniqueur
Ven. 22 Nov. Nébian Bibliothèque / Entretien mené par Gérald De Murcia
En février 2017, Christophe Boltanski devient rédacteur en chef de la Revue XXI, spécialisée dans les grands reportages. Il fait oeuvre d’écrivain avec La Cache, portrait d’une famille fusionnelle, qui obtient le Prix Femina en 2015. En 2018, paraît Le Guetteur où il dresse le portrait de sa propre mère, névrosée, paranoïaque, ex-militante, qui commence
l’écriture de polars qu’elle ne termine jamais…

Antoine Philias et Alice Zéniter (sous réserve)
Édités à l’Ecole des loisirs par Maya Michalon
Ven. 17 Jan. Paulhan Bibliothèque / Entretien mené par Lucie Ambrosi
Home, sweet home est un roman choral, mettant en scène une bande d’adolescents en recherche d’un idéal politique, dans une Amérique en crise, pour construire une société plus juste. Rencontre avec Antoine Philias, et Alice Zéniter pour évoquer la complexité de l’écriture à 4 mains, et avec Maya Michalon, éditrice, pour le mystérieux travail mené avec
un éditeur…

Sylvain Prudhomme
Ven. 24 Jan. Théâtre Le Sillon
Dernières nouvelles du mur de Trump, soirée en partenariat avec Le Sillon, autour de portraits écrits lors d’un périple le long de la frontière américano-mexicaine. (Plus d’infos)

Guy Boley
Jeu. 23 Avr. Clermont l’Hérault Bibliothèque / Entretien mené par Lucie Ambrosi
Guy Boley a été maçon, ouvrier d’usine, chanteur des rues, cracheur de feu, acrobate, saltimbanque, directeur de cirque, funambule à grande hauteur, machiniste, scénariste, chauffeur de bus, garde du corps et cascadeur, avant de devenir dramaturge pour des compagnies de danses et de théâtre. Son deuxième roman Quand Dieu boxait en amateur (2018) est consacré à son père, René Boley, forgeron bisontin et boxeur amateur. Avec Fils du feu, ils constituent les deux premiers volets d’une trilogie consacrée à ses origines et au monde prolétaire disparu.

Sylvain Prudhomme
Jeu. 11 Juin Lieuran-Cabrières Ancienne école / Entretien mené par Gérald De Murcia
Sylvain Prudhomme a passé son enfance dans plusieurs pays d’Afrique avant de venir étudier les Lettres à Paris. Auteur de Les Matinées d’Hercule (Serpent à Plumes, 2007), monologue romanesque sur le thème de l’homme qui dort et du voyage immobile, il a reçu le Prix Louis Guilloux 2012 pour son roman Là, avait dit Bahi, relatant l’histoire d’un fermier algérien à la veille de l’Indépendance. Avec son dernier roman Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles. Il collabore chaque mois, depuis 2015, à la chronique « Écritures » du quotidien Libération.