Les trois derniers spectacles de la compagnie Les Arts Oseurs ont raconté le monde au regard de l’injustice des hommes, injustice sociale ou sexuée. Aujourd’hui, tout mène Périne Faivre du côté de la justice des hommes. N’est-ce pas ce qu’il nous reste ?

Le spectacle se présente comme une audience en temps réel, un tribunal à ciel ouvert au cœur de la ville.

Chacun peut y entrer et en sortir, regarder la justice se rendre au nom du peuple.

Quatre heures d’affaires les unes après les autres, comme pour de vrai. Comparution immédiate, procès d’assises, audience correctionnelle, affaires familiales, chambre d’instruction… réunis en un jour et un lieu.

Dix comédien·nes, musicien·nes, plasticien·nes, danseuses·rs tour à tour juges, prévenus, avocats, badauds, greffiers ou policiers donnent à voir la vie d’un palais où réalité et théâtre entremêlent leurs limites pour mieux nous faire approcher de notre petite humanité.

Pendant un an, Périne Faivre s’est plongée dans la vie des tribunaux et de tous ceux qui les hantent. Elle nous immerge au cœur de ces petites et grandes histoires pour interroger ce beau mot : Justice !

 

Du 29 Mars au 17 Avr. 2021, en résidence au Sillon pour ce projet dont la création aura lieu les 3 et 4 Juillet sur notre territoire

Héroïne

Les Arts Oseurs
Palais de justice
samedi 03 juillet 2021 À 14h30 Octon dimanche 04 juillet 2021 À 14h30 Octon
4h (durée à confirmer)
Dès 12 ans
10€ / 6€
Autrice, Metteure en scène, Comédienne
......................................................................................................
Périne Faivre
Compositeur, Scénographe, Musicien
......................................................................................................
Renaud Gremillon
Avec
......................................................................................................
Florie Abras, Kevin Adjovi-Boco, Antoine Amblard, Caroline Cano, Périne Faivre, Renaud Grémillon, Sophia Chebchoub, Moreno, Maril Van Den Broek, Emilie Ouedraogo Spencer
......................................................................................................