les résidences de création et de territoire

Des artistes qui s’installent longuement chez nous pour créer des spectacles ou mener des projets artistiques avec des habitants

 

Que ma joie demeure de Jean Giono

COLLECTIF 49701

Résidences du 15 au 23 Nov. et du 10 au 20 Déc. à Cabrières

Après une première expérimentation lors de la Barrula 2020, le collectif 49 701 revient en résidence pour finir d’adapter le roman entier de Jean Giono. Du théâtre en pleine nature, une invitation à circuler dans les collines, et à plonger dans le chant d’un monde rural et vivant à la poésie puissante. Les acteurs s’emparent de la langue de Giono avec souffle, passent d’un personnage à l’autre avec humour et donnent vie au récit presque mythologique de cette communauté paysanne révélée à elle-même par la présence d’un étranger.

Le collectif 49701, que vous avez pu également découvrir dans Les Trois Mousquetaires – La série, viendra deux fois en résidence pour travailler cette création qui verra le jour les 14 et 15 mai 2022 à Cabrières.

 

Adaptation Clara Hedouin et Romain de Becdelièvre Mise en scène Clara Hédouin Avec Clara Mayer, Jade FortineauSuzanne de Baecque en alternance avec Hatice Ozer, Pierre Giafferi, Mickael Pinelli et Hector Manuel


 

Looking for Maria

NCNC

Résidence du 31 Jan. au 5 Fév. à Paulhan

Looking for Maria est un projet artistique de territoire. Un projet participatif qui pourrait se revendiquer de l’art relationnel, projet écrit et réalisé pour et avec un territoire déterminé. Une fiction qui envahit la ville ou le village, pendant une semaine, avec collages, installations, photos, vidéos et moments participatifs. Un jeu de piste, une enquête sur les traces de Maria Lai.

Artiste italienne, le travail de Maria Lai est aujourd’hui reconnu comme le premier travail d’art relationnel de portée internationale. Un travail des plus brillants de recherche contemporaine, de rencontre entre l’art et le public, une des réponses la plus juste à la question de comment l’art fait société. Cette artiste est à fois l’inspiration et la clé dramaturgique de ce projet, puisque les artistes du groupe NCNC se disent à la recherche des traces du passage de Maria Lai dans la ville. Cette enquête est le prétexte pour mener à leur tour un projet participatif avec les habitants.

Lors de cette résidence de création, NCNC viendra peaufiner les dispositifs permettant de mettre en oeuvre un tel projet et proposer des interventions impromptues dans les rues de Paulhan.

 

Un projet de Prisca Villa et Gary Shoshat Avec Jérémie SteillChristophe Nozeran, Laurent Driss, Yann-Loïc Lambert et Sasha Agranov


 

L’essaim

GALAPIAT CIRQUE

Résidences les 30 et 31 Oct. et du 19 au 28 Mai à Canet

L’essaim est un projet artistique et culturel de territoire qui consiste à revisiter le spectacle La Brise la Pastille de Galapiat Cirque, en en proposant une recréation unique, nourrie du contexte local et de la participation d’une quinzaine d’habitants volontaires.

Le clown de Moïse Bernier aime sortir de sa tour d’ivoire, se frotter à d’autres présences sur scène, inviter les gens à parler d’eux et de leur lieu de vie. Par des jeux collectifs, des ateliers, des interviews et des improvisations, Moïse et ses deux comparses, Lucie Lemaitre et Stéphane Dassieu, font rencontrer aux participant.e.s l’artiste tapi.e en eux.elles comme en chacun.e de nous. Pendant 10 jours, les habitants sont invités à rejoindre un laboratoire de création, et à participer à la représentation de La Brise de la Pastille.

Avec L’essaim, il s’agit de désacraliser la création, d’ouvrir les portes en grand, de retrouver un cirque plus investi, plus aventureux et plus social. Proposer un art non-déconnecté des réalités des gens, de la vie, un art en lien, en prise avec le réel.

 

Avec Moïse Bernier, Lucie Lemaitre et Stéphane Dassieu

_________________

PARTICIPEZ !

Vous habitez Canet et voulez participer au projet L’essaim ? Contactez-nous !

Contact : e.schirmer@cc-clermontais.fr / 04 67 88 00 10

_________________

RENCONTRONS-NOUS !

Projection du film L’essaim de Nelly Sabbagh (association Des figures), qui en 2019 a suivi et filmé la réalisation de ce projet avec les habitants de Plélan-le-Grand (35). Un film de 28 minutes, qui met à l’honneur les gens dans leurs fragilités, leur humanité et leur créativité. Une aventure humaine riche en émotions.

Suite au film, rencontre et apéro convivial avec les artistes de Galapiat Cirque et présentation du projet L’essaim à Canet.

Mer. 26 Jan. 18h
Canet, Salle Polyvalente